Conseil départemental de la Vendée

Services à la personne : une aide appréciée en Vendée

Publié le 05/10/2012 à 14:55
Modifié le 12/10/2012 à 18:49
De plus en plus de particuliers se lancent dans le service à la personne. Certains bénévolement, par le biais d’associations, d’autres dans un cadre privé. Ils viennent en renfort du réseau déjà dense mis en place grâce à l’action du Conseil Général en faveur de l’aide à domicile.

Colette, assistante maternelle au Poiré-sur-Vie

Pourquoi avoir choisi d'être assistante maternelle ?   

Tout simplement parce que j'aime les enfants. Je m'occupe de bouts de chou qui ont entre 3 mois et 3 ans. Avec eux, on apprend tous les jours. Par exemple, je trouve que même les bébés évoluent : aujourd'hui ils sont plus vifs, très éveillés. On a l'impression qu'ils comprennent tout ! Cet amour des enfants va de paire avec la patience. Pour faire ce métier, il en faut : l'enfant nous teste continuellement.    

    

Avez-vous un rôle éducatif ?   

Une assistante maternelle est en quelque sorte une pré-école. Les enfants vont s'observer, ils vont apprendre à jouer ensemble et vivre ensemble malgré leurs différences d'âge. Nous allons également leur faire découvrir certaines limites à ne pas franchir, qui ensuite à l'école ne sont pas forcément les mêmes qu'à la maison. Il faut donc être vigilant. De toute façon, avec des enfants, il faut toujours être vigilant, surtout quand ils savent marcher !    

    

Faut-il un agrément pour être assistante maternelle ?   

Bien entendu : assistante maternelle est un vrai métier, que nous avons choisi. Cela implique des responsabilités, une certaine pédagogie. Avant d'avoir l'agrément, j'ai pris contact avec la PMI (protection maternelle et infantile) du Poiré. J'ai rencontré une assistante sociale et une puéricultrice, elles sont venu visiter la maison, ont fait un test psychologique, ont monté un dossier. Ce n'est pas une démarche qui se fait du jour au lendemain, et c'est normal : garder un enfant demande des aptitudes particulières. Les aimer est fondamental, mais ça ne suffit pas !