Conseil départemental de la Vendée

Ils se jettent à l'eau

Publié le 03/09/2019 à 15:44
Modifié le 05/09/2019 à 09:50

L'heure de la rentrée a sonné et pour les skippers, candidats au Vendée Globe 2020, l'heure est aussi à la mise à l'eau. Ainsi, Kojiro Shiraisi, le skipper japonais, a annoncé, le 2 septembre 2019, la mise à l'eau de son Imoca via son Sailing Team DMG Mori : "Notre bateau a été lancé aujourd'hui, et est en route pour la première de nombreuses stations!"  

Plus tôt, au cœur de l'été, Alex Thomson a posté des photos du nouvel Hugo Boss, "particulièrement soigné comme à son habitude, le dernier-né du cabinet VPLP se démarque clairement avec un cockpit entièrement protégé, conséquence des hautes vitesses atteintes aujourd’hui par les monocoques du Vendée Globe" (vendeeglobe.org). Sébastien Simon, Charlie Dalin, Thomas Ruyant et Yannick Bestaven ont à leur tour fait leur première sortie en mer à bord de leur Imoca, fraîchement mis à l'eau ces derniers temps. Ce sera bientôt aussi chose faite pour Benjamin Dutreux et Armel Tripon. 

      

À un peu plus d'un an du top départ

            

Le 8 novembre 2020 à 13 h 02, une trentaine de skippers s’élanceront des Sables d’Olonne en Vendée. Plusieurs s'affairent sur terre, à la recherche de partenaires, d'autres ont parcouru les premiers milles à bord d'un nouvel Imoca... « Nous avons 38 candidats potentiels, 8 nouveaux bateaux, 18 avec des foils. Nous connaîtrons la liste définitive le 20 juillet 2020, souligne Yves Auvinet à ce sujet. Et je tiens aussi à rappeler que l'ADN de la course, c'est la simplicité extrême d'un défi de l'extrême : 1 skipper, 1 bateau, 1 tour du monde. Pour cette 9e édition, il y a une grande nouveauté : le Village restera aux Sables d’Olonne tout au long de la course... pour permettre à tous les passionnés et amateurs de cette formidable aventure populaire de s’immerger pendant quatre mois dans la course aux côtés des teams et des skippers. Cette course est un très beau symbole pour le Vendée Globe et pour la Vendée. Il fait partie de notre ADN, de notre identité." 

     

Des skippers au taquet        

        

Côté courses, au taquet dans leur préparation au Vendée Globe, Jérémie Beyou et Christopher Pratt ont remporté la Rolex Fastnet Race dans la catégorie IMOCA avec un bateau conçu pour le Vendée Globe 2020. Damien Seguin, titré pour la cinquième fois Champion du Monde paralympique en 2.4m en juillet dernier, était aussi de la partie en duo avec Yoann Richomme ; ils se sont classés à la 7e position.  

Le 21 juillet dernier, Alexia Barrier a participé à l’Étape du Tour, épreuve cycliste en parallèle du Tour de France entre Albertville et l’Alpe d’Huez. Un excellent entretien de condition physique !  

Et désormais, ils ont pour beaucoup la Transat Jacques Vabre en ligne de mire. Fin octobre.  

        

© Charlie Dalin  

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

  • Aucune actualité n'a été publiées depuis 15 jours.