Conseil départemental de la Vendée

L'entretien des dunes l'hiver

Publié le 05/03/2019 à 12:41

L'Office national des forêts (ONF) intervient sur 78 km de cordon dunaire en Vendée. Cinq techniciens forestiers travaillent à son entretien, entre chaque saison estivale. 

Les espaces naturels dunaires représentent un important réservoir de biodiversité pour la flore et pour la faune. Le lapin de garenne, le lézard ocellé, mais aussi le crapaud cultripède occupent ces zones où s’épanouissent le lis de mer, le diotis maritime ou encore l’omphalodes du littoral. 

La dune respire 

Derrière ces noms plus ou moins savants, chacun a pu faire l’expérience, à l’occasion d’une balade, des senteurs très spécifiques de ces espaces et des couleurs qui changent au gré de la danse du soleil avec les nuages. Cette expérience sensorielle sensibilise à la richesse de ce patrimoine que chacun peut contribuer à préserver. Des bacs à marées sont installés par l’ONF­ pour permettre aux promeneurs d’y déposer les déchets rejetés par la mer. « La dune respire, explique Valentin­ Météreau, chef de projet environnement-littoral à l’ONF. En hiver, elle perd du sable et en été, elle en gagne ». Pour limiter une trop forte érosion dunaire, les techniciens de l’ONF posent des brise-vent, ganivelles en châtaignier ou filets en fibre de coco. Ils permettent de capter le sable. Certaines zones où le sable est mis à nu faute de végétation sont recouvertes de branchages. « Une fois le sable fixé, il arrive que la végétalisation ne se fasse pas assez vite, précise Valentin Météreau­. Dans ce cas, nous plantons de l’oyat »

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

  • Aucune actualité n'a été publiées depuis 7 jours.

Newsletter LEAV

Services en ligne du Laboratoire d'analyse départemental